Cas Client : RERO à Argenteuil – Comment développer son leadership

Cas client RERo

Lorsque j’ai rencontré Emmanuel Maugeais, directeur de l’usine de charcuterie Rero à Argenteuil (www.gilbert-lemelle.frwww.charles-keller-charcutier.fr), il m’a évoqué sa difficulté à communiquer avec ses managers et le manque de confiance qui régnait au sein de l’équipe.

Emmanuel a exprimé le fait qu’il était co-responsable de la situation. Ainsi je lui ai proposé de réaliser un diagnostic de ses compétences en terme de management et de leadership.

Pour cela j’ai utilisé le processus CheckPoint 360°de la société Profile International (groupe Wiley) qui évalue l’efficacité des leaders et des managers en posant les mêmes questions d’observation à Emmanuel, à son responsable, à ses pairs et à ses collaborateurs.

L’évaluation a confirmé les points qu’Emmanuel avait identifié comme :

  • Le manque de confiance de ses collaborateurs vis à vis de lui
  • Son manque d’écoute
  • Sa difficulté à prendre des décisions

Emmanuel a validé les points d’amélioration à mettre en œuvre et les a présenté à son équipe. Celle-ci a validé les besoins et a aussi pris des engagements pour améliorer la communication et la confiance.

Chaque membre de l’équipe a choisi selon la méthode des 3C :

  • ce qu’elle continuecommencecesse
    • de faire
    • quelles actions elle allait initier
    • à partir de quand ?
    • demande de l’aide si nécessaire

Ce travail a aussi permis à Emmanuel à faire passer le message que chaque membre de l’équipe est responsable de prendre des décisions et de les assumer et qu’il est à leur service s’ils veulent échanger avant de décider.

Cet accompagnement a permis de débloquer l’équipe qui d’ailleurs a été renouvelée à 30%. Le challenge, désormais, est d’entretenir la communication et la confiance entre les membres de l’équipe. Cela passe par des entretiens réguliers avec chacun et chacune.

Je souhaite honorer le courage d’Emmanuel Maugeais car il a osé se remettreen cause en tant que directeur et aussi car il est allé devant ses collaborateurs pour leur demander de valider les points d’amélioration.

Je terminerai par la définition du leader idéal vu par un collaborateur :

(à retrouver dans l’article de blog : http://www.progressens.fr/quest-ce-que-le-charisme-du-leader/)

Celui qui communique clairement et qui m’écoute, celui qui prend le temps de développer mes talents et qui a le souci de trouver ce qu’il faut pour me motiver.

C’est une personne d’actions– il fait en sorte que ce qui doit être fait le soit, mais pas au détriment du côté humain des choses – Il est soucieux d’établir de bonnes relations avec chacun de nous et il nous dirige avec une approche d’équipe.

Il a une pensée créative avec un engagement évident envers l’organisation et tous ses membres, et il cherche continuellement à améliorer la façon dont nous faisons les choses… »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *